BTS Etude et économie de la construction - BTS EEC

Le BTS Etude et économie de la construction forme des spécialistes de la prescription et de l'estimation des ouvrages de bâtiment et de voiries ou de réseaux, ainsi que du suivi économique des projets, tant au niveau de la conception que de la réalisation.
 

 RAPPEL

 

 Les étudiants peuvent préparer un BTS :

  • en initial (cycle classique),

 Les actifs peuvent obtenir un BTS via des dispositifs liés à la formation professionnelle continue :

 

Niveau requis

  • Brevet de Technicien en Encadrement de chantier,
  • Brevet de Technicien en étude et économie de la construction,
  • Baccalauréat STI en génie civil ou en génie électronique,

 Admission après étude du dossier de candidature et entretien.

 

Objectifs du BTS Etude et économie de la construction

Le Brevet de Technicien Supérieur « Etude et économie de la construction » forme des spécialistes de la prescription et de l'estimation des ouvrages de bâtiment et de voiries ou de réseaux, ainsi que du suivi économique des projets, tant au niveau de la conception que de la réalisation. Au cours de ses activités professionnelles, sous l'autorité de sa hiérarchie, le titulaire du BTS EEC sera amené à intervenir à tous les stades d'un projet, dans le respect de la déontologie professionnelle.

On recense sept grandes familles de missions.

  • Étude de faisabilité : Dès le stade préliminaire où s'exprime l'intention de construire, alors même parfois qu'aucun site n'a encore été choisi et qu'en conséquence aucune étude n'a pu encore être réalisée, l'ordre de grandeur du coût de la construction envisagée est déjà nécessaire. En effet, les premiers problèmes qui se posent au Maître d’ouvrage public ou privé sont des problèmes d'investissements immobiliers où la fixation des dépenses de construction joue un grand rôle. Cette nécessité est encore plus évidente dans les projets de réhabilitation d'un bâti recevant une nouvelle destination. L'utilisation de ratios statistiques permet une première estimation de l'ordre de grandeur demandé du coût de la construction envisagée.
  • Programmation : Au fur et à mesure que les intentions du Maître d'Ouvrage public ou privé se précisent, et que son programme s'élabore (besoins quantitatifs, contraintes et exigences particulières), la notion d'ordre de grandeur de coût doit s'affiner et déboucher sur l'élaboration de "l'enveloppe financière" que le Maître d’ouvrage public ou privé va décider d’affecter aux travaux. Ce document financier doit prendre en compte tous les éléments du programme et particulièrement les éléments spécifiques, les contraintes, les adaptations au site, la technique de construction retenue, les charges extérieures au bâtiment, etc. C'est un acte majeur dont dépend la réussite ou l'échec d'une opération d'investissement à caractère immobilier. Il doit y avoir adéquation entre le programme et l’enveloppe financière affectée aux travaux qui devra s’intégrer dans le budget général de l’opération.
  • Études de conception : Cette phase qui s'étend de la consultation des concepteurs jusqu'au début de la réalisation des travaux nécessite la mise en place de plusieurs actions parallèles (la description technique des ouvrages, l'élaboration des estimations prévisionnelles provisoires et définitives des travaux, le contrôle de l'évolution de ces estimations en vue de les maîtriser dans le respect de "l'enveloppe financière", l'établissement de l'offre de prix de l'entreprise de construction). Au fur et à mesure que les intentions se précisent et que son programme de travaux s'élabore, la notion du coût probable doit pouvoir également s'affiner, de telle sorte que lorsque l'avant-projet retenu est approuvé par le Maître d'Ouvrage public ou privé, le coût prévisionnel des travaux puisse être fixé définitivement à l'intérieur d'une marge de tolérance raisonnable ou répondre aux exigences d'un prix plafond. Comme dans les phases préliminaires, la notion de coût global (investissement, maintenance et exploitation à long terme), doit être prise en compte.
  • Travaux : Le technicien supérieur EEC participe à la maîtrise des coûts du chantier et aide au maintien du respect de l'engagement initial en assurant un contrôle financier du suivi de la réalisation. Pour atteindre ces objectifs il devra, notamment, faire des états de situation, au regard des marchés approuvés, actualiser et réviser les prix, exploiter et analyser les résultats du chantier, établir les mémoires, etc.
  • Gestion de patrimoine : Le technicien supérieur EEC participe également à la gestion du patrimoine immobilier tant en matière d'évaluation du patrimoine immobilier qu'en matière de diagnostic de réhabilitation, d'établissement des coûts de travaux de maintenance, d'amélioration et d'entretien.
  • Action commerciale : Dans le cadre de ses activités, le technicien supérieur Etudes et Economie de la Construction cherchera à développer les relations et les démarches commerciales avec l'ensemble des acteurs de la filière. Il devra également pouvoir assurer un véritable rôle de conseil auprès de ses interlocuteurs.
  • Communication : En contact avec l'ensemble des acteurs de la filière ou pouvant exercer son activité chez les différents intervenants, le technicien supérieur Etudes et Economie de la Construction est une personne de communication. En outre, il peut être amené à participer à des actions de formation et d'information (des personnels de l'entreprise, dans son secteur d'activité, des élèves, apprentis et stagiaires en formation initiale ou continue, des enseignants).

 

Trouvez un BTS : Service d'Orientation en Ligne

Vous cherchez une école pour préparer votre BTS ?

Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics et gratuitement, vous identifiez les établissements que vous pouvez intégrer et qui proposent le (ou les) BTS que vous recherchez.

 Trouvez votre école !

 

Programme du BTS EEC

MATIERES
Horaire
hebdomadaire
1ère année
Horaire
hebdomadaire
2ème année
ENSEIGNEMENT OBLIGATOIRE
   
Français
3
3
Mathématiques
4
4
Langue vivante étrangère I
2
2
Sciences physiques
3
3
Etude des constructions
7
6
Economie de la construction
9
8
Projet d’ouvrage : génie civil
5
7
Projet d’ouvrage : économie et gestion
1
1
     
ENSEIGNEMENT FACULTATIF
   
Langue vivante étrangère II
2
2
TOTAL
34
34
Le stage en entreprise, d'une durée de 8 semaines a lieu en fin de première année.
 

Examen du BTS Etude et économie de la construction

EPREUVES
COEFF
DUREE
FORME
EPREUVES OBLIGATOIRES
     
Français
4
4 H
Ecrit
Langue vivante étrangère I
1
2 H
Ecrit
 
1
20 min
Oral (a)
Mathématiques et Sciences Physiques :
     
Sous épreuve : Mathématiques
2
2 H
Ecrit
Sous épreuve : Sciences Physiques
2
2 H
Ecrit
Economie de la construction :
     
Sous épreuve : Economie de la construction en maîtrise d'oeuvre
3
4 H
Ecrit
Sous épreuve : Economie de la construction en entreprise
3
4 H
Ecrit
Etude des constructions :
     
Sous épreuve : Etudes techniques
3
4 H
Ecrit
Sous épreuve : Définition d'ouvrages
3
4 H
Ecrit
Epreuve professionnelle de synthèse :
     
Sous épreuve : Projet
5
1 H
Oral
Sous épreuve : Compte rendu d'activité en milieu professionnel
2
30 mn
Oral
EPREUVE FACULTATIVE
     
Langue vivante étrangère II
1
30 mn
Oral (a)
(a) précédé d’un temps de préparation égal à celui de l’épreuve.
 

Débouchés du BTS EEC

Intégrer le marché du travail

La diversité des missions pouvant être assurées par le titulaire du BTS en Etudes et Economie de la Construction lui offre des débouchés professionnels très variés.
En tant que salarié, dans des entreprises de la construction, des bureaux d'économistes de la construction, des bureaux d'ingénierie, des cabinets d'architectes, des administrations et des collectivités territoriales, des cabinets d'assurances ou dans d’autres structures (fabricants, fournisseurs...).
En tant que travailleur indépendant dans un cadre d'exercice libéral, après plusieurs années d'exercice professionnel salarié.

Poursuivre ses études

Si votre souhait est de poursuivre vos études plusieurs formations complémentaire post-BTS s’offrent à vous. Les meilleurs d’entre vous pourront intégrer une école d’ingénieurs.
 

 

Lecture recommandée sur ce thème

BTS Métiers du Géomètre-Topographe et de la modélisation numérique - BTS MGTMN

Le BTS Métiers du géomètre-topographe et de la modélisation numérique mesure la terre, au sens strict du terme. Il calcule, délimite, représente et estime le terrain du futur ouvrage. Sur place, à l'aide d'instruments, il relève les niveaux d'altitude du sol et en décrit les caractéristiques. Il créent ensuite des plans numériques et des maquettes 3D grâce au traitement informatique des données. Découvrez en détail tout ce qu'il faut savoir sur ce BTS!

BTS Maintenance des matériels de Construction et de Manutention - BTS MMCM

Le BTS Maintenance des matériels de Construction et de Manutention permet d'accéder aux métiers  de la maintenance et de l'après-vente des matériels et équipements de bâtiments et travaux publics (BTP) et de manutention. Découvrez en détail les épreuves, objectifs et débouchés de ce BTS.

BTS Fluides, Énergies, Domotique - BTS FED

Le BTS Fluides, Énergies, Domotique - BTS FED -, mis en place en 2014, est issu de la fusion du BTS FEE et du BTS Domotique. Le BTS FED forme des techniciens supérieurs capables de concevoir, mettre en service, optimiser et superviser les opérations de maintenance des systèmes et des installations techniques dans l'habitat et dans les bâtiments professionnels.

 

Haut de Page