BTSA Gestion et protection de la nature - BTSA GPN

Le BTSA Gestion et protection de la nature (BTS GPN)
 
 
Le BTSA Gestion et protection de la nature (BTS GPN), qui comportait à l'origine 2 options (Gestion des espaces naturels et Animation nature), a été rénové pour mieux répondre aux nouvelles problématiques environnementales, mettre en place une formation plus opérationnelle et mieux préparer les étudiants aux nouveaux emplois de ce secteur. L'accent est mis sur l'enseignement technique, et moins sur l'enseignement scientifique.
 

 RAPPEL

 

 Les étudiants peuvent préparer un BTS :

  • en initial (cycle classique),

 Les actifs peuvent obtenir un BTS via des dispositifs liés à la formation professionnelle continue :

 

Niveau requis pour intégrer un BTS Gestion et protection de la nature : 

  • Bac Pro Gestion des milieux naturels et de la faune
  • Baccalauréat STAV,
  • Baccalauréat STI2D,
  • Baccalauréat STL,
  • Baccalauréat S,
  • Admission après étude du dossier de candidature et entretien.
 

Objectifs du BTSA GPN

Le (ou la) diplômé(e) du BTS GPN est chargé(e) de la mise en oeuvre sur le terrain des programmes de gestion des espaces et des ressources dans la perspective d’un développement durable. Il (ou elle) a comme objectif d’assurer le maintien de la biodiversité des espèces et leur cohabitation avec les activités humaines, d’assurer l’équilibre de l’ensemble des écosystèmes naturels et la gestion de tous les espaces, de mettre en valeur les espaces (valeur écologique, économique, culturelle) et de sensibiliser et éduquer les publics.

Ces emplois sont généralement spécialisés, soit dans le domaine de la gestion, soit dans le domaine de la valorisation patrimoniale.

Dans le domaine de la gestion, le titulaire du BTS GPN applique, sur le terrain, les préconisations de gestion conservatoire et environnementale : préservation, conservation, restauration, protection, réhabilitation, aménagement…

Dans le domaine de la valorisation patrimoniale, il travaille auprès de différents publics : animation, éducation, interprétation, tourisme nature. Il peut également être amené à assurer des fonctions d'animation, d'accueil collectif de mineurs.

Il (elle) intervient dans l’élaboration et la réalisation d’un programme de gestion des espaces et des ressources naturelles dans le cadre du développement durable :
  • Contribue à l’évaluation de la valeur patrimoniale et écologique d’un territoire,
  • Contribue à l’élaboration d’un programme (ou projet) de gestion,
  • Met en en oeuvre le programme (ou projet) de gestion,
  • Participe au suivi technique et à l’évaluation d’un programme de gestion ou de valorisation.
Il (elle) organise son travail et assure l’encadrement de personnes qui participent au travail :
  • Programme les interventions,
  • Assure l’organisation des chantiers ou activités,
  • Optimise les relations avec sa hiérarchie et les partenaires dans le cadre de son travail,
  • Accompagne les personnes qui participent au travail (bénévoles ou personnes ressources ou publics en insertion, équipe de travail dans la fonction publique..).
Il (elle) assure les activités administratives et financières relatives aux missions et dossiers qui lui sont confiés :
  • Assiste les supérieurs dans la rédaction des documents en réponse à des commandes ou relatifs à des travaux externalisés de gestion,
  • Traite les éléments financiers en lien avec ses activités,
  • Assure les tâches administratives relatives à ses activités.
Il (elle) conduit des projets/actions dans le cadre d’un programme de gestion et/ou de valorisation :
  • Construit de nouveaux projets de valorisation, de gestion environnementale ou écologique, d’aménagement ou de restauration :
  • Conduit et évalue les projets initiés.
Il (elle) accompagne les acteurs des politiques publiques pour le développement durable des territoires :
  • Assiste les acteurs, dans son domaine de compétence, pour la mise en oeuvre des politiques,
  • Assiste les acteurs, dans son domaine de compétence, pour la mise en oeuvre de projets,
  • Facilite la concertation et la coordination des acteurs, des usagers et des usages.
Il (elle) constitue un fonds documentaire :
  • Assure une veille sur l’information,
  • Traite l’information,
  • Produit de l’information.
Il (elle)participe à une dynamique collective :
  • Participe, en interne, à un fonctionnement de la structure,
  • Crée des relations avec d’autres structures dans une dynamique de réseau.
Il (elle) contribue au développement économique de la structure :
  • Participe à des démarches de prospection ou de promotion de la structure ou de ses actions,
  • Peut contribuer à la commercialisation des produits, prestations ou services.

 

Trouvez un BTS : Service d'Orientation en Ligne

Vous cherchez une école pour préparer votre BTS ?

Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics et gratuitement, vous identifiez les établissements que vous pouvez intégrer et qui proposent le (ou les) BTS que vous recherchez.

 Trouvez votre école !

 

Programme du BTSA Gestion et protection de la nature

 
MATIERES
 
Horaire réparti sur 2 ans
DOMAINE COMMUN
Organisation économique, sociale et juridique
87 h
Techniques d'expression, de communication, d'animation et de documentation
170 h
Langue vivante
116 h
Education physique et sportive
87 h
DOMAINE PROFESSIONNEL
Traitement des donnés
72,5 h
Technologie de l'information et du multimédia
43,5 h
Expertises naturalistes
217,5 h
Gestion de la nature et concertation territoriale
116 h
Opération de génie écologique
145 h
Animation d'un public
101,5 h
Démarche de projet d'aménagement et de valorisation des espaces naturels
101,5 h
Mise en oeuvre de projets de gestion, de valorisation et de préservation de la nature
130,5 h
Stages *
12 à 16 semaines
Module d'initiative locale 87 h
Le temps de stage est fixé de 12 à 16 semaines dont 10 prises sur la période de scolarité. Il peut être divisé en plusieurs périodes :
  • l'étudiant peut réaliser plusieurs stages de nature différente ;
  • un stage « principal », d’une durée d’au moins 8 semaines, effectué dans une organisation du secteur de la gestion de la nature et de sa valorisation (entreprises, collectivités territoriales, bureau d’étude, organisations du secteur de l‘économie sociale et solidaires, établissements publics, agences para publiques, administrations... ) doit permettre à l’étudiant de réaliser une étude d’ordre technique, scientifique ou culturelle dans un contexte donné ;
  • au delà de 12 semaines de stage individuel, les stages peuvent être individuels ou collectifs ;
  • les stages sont validés par l’équipe enseignante ; ils peuvent être réalisés en France ou à l’étranger.
 

Examen du BTSA GPN

 
MATIERES
 
COEFF
DUREE
FORME
EPREUVES OBLIGATOIRES
 
 
 
Expression française et culture socio-économique
6
3h30
Ecrit
Epreuve professionnelle interdisciplinaire ou Epreuve scientifique et technologique
7
4 H
Oral et Pratique
Rapport de stage
8
45 min
Soutenance
Une moyenne inférieure à 9/20 à l’ensemble de ces trois épreuves est éliminatoire
 
 
 
Traitement des données
3
3 H
Ecrit
Projet écrit d’un produit de communication
3
3 H
Ecrit
Langues vivantes
3
50 mn
Oral
Education Physique et sportiive 3* CCF  
Economie générale et appliquée
3
1 H 15
Oral
Module d'Initiative locale
3 *
CCF  
* Seuls les points au-dessus de 10 sont pris en compte.
 

Diplôme obtenu

Le BTS Gestion et protection de la nature est un diplôme d’Etat de niveau Bac + 2.

Vous pouvez également préparer ce BTS en alternance. La formation est gratuite et rémunérée. De plus, à l'issue de votre formation, vous aurez 2 années d'expérience significatives qui compteront lors de votre recherche d'emploi.

Pour trouver une école qui prépare à un BTS GPN en alternance, rendez-vous sur notre formulaire d'orientation en ligne!

 

Débouchés du BTSA Gestion et protection de la nature

Intégrer le marché du travail

Dans sa fonction principale, le technicien supérieur assiste le chargé de mission ou le responsable de la structure dans la mise en oeuvre de la politique de gestion des espaces et des ressources. Dans les services publics (fonction publique territoriale, ONCFS, ONEMA…), les emplois correspondent au cadre statutaire de catégorie B, filière technique et animation. Dans les entreprises privées, le statut d’emploi varie avec la spécialité de l’entreprise.

La réforme a supprimé les 2 options du BTSA GPN, cependant les deux domaines d'activité existent toujours, bien qu'il existe toujours de nombreuses interférences entre les deux domaines : le technicien spécialisé dans des techniques de gestion des espaces et des ressources et le technicien spécialisé dans le domaine de l’animation, l'éducation voire la valorisation des espaces et des ressources.

Dans le domaine de la gestion des espaces et des ressources, le rôle du diplômé du BTSA GPN est de mettre en oeuvre des mesures de gestion (conservatoire et environnementale), voire de valorisation dans une perspective de développement durable. Dans sa mission, il coordonne son travail avec différents opérateurs intervenant sur le site, avec les élus et des partenaires relais. La maîtrise de l’utilisation d’un SIG (Système d’Information Géographique) est une compétence indispensable des techniciens gestionnaires. Les emplois occupés vont du Technicien/chef de chantier chargé de la planification du travail et de l'encadrement, de la gestion technique, au Scientifique/naturaliste chargé de la protection de la conservation de la nature.

Dans le domaine de l’animation, le titulaire du BTSA GPN va occuper des emplois d'animateur/éducateur, chargé de l'animation, l'éducation, la conception de projet, et des emplois d'animateur du patrimoine, chagé de l'animation du "tourisme vert" et de sa promotion.

Un autre débouché intéressant pour les diplômés du BTSA GPN est l'installation en milieu rural, pour développer des projets agricoles alternatifs, en créant une exploitation agricole, une entreprise rurale ou encore une entreprise de prestations de services autour de la gestion des espaces et des ressources (génie écologique, valorisation touristique ...).

Poursuivre ses études

Si votre souhait est de poursuivre vos études, vous aurez le choix entre préparer un certificat de spécialisation ou faire un second BTSA en un an afin d’acquérir des compétences complémentaires. Les meilleurs pourront entrer sur concours dans écoles supérieures agronomiques ou dans une école national d’ingénieur des travaux (Voir le Guide des école d’ingénieurs).

Vous cherchez une école pour préparer un BTS ?

Trouvez une école pour préparer votre BTS : Service d'Orientation en Ligne

Plus besoin de vous déplacer sur les salons ! En quelques clics, vous identifiez les établissements que vous pouvez intégrer et qui proposent le (ou les) BTS que vous recherchez : service d'orientation en ligne

Lecture recommandée sur ce thème

L’ESA, Ecole Supérieure d’Agricultures, fête ses 120 ans !

L’ESA, École Supérieure d’Agricultures, fête ses 120 ans en 2018. Toujours en mouvement, elle a su s’adapter aux évolutions et parfois même les anticiper. Tournée vers l’agriculture de demain avec la transition agroécologique, l’agriculture urbaine et péri-urbaine, la création de valeur pour les filières alimentation et terroirs puis l’agriculture et le numérique, l’ESA s’appuie sur son passé pour inventer l’avenir.

L’Institut Supérieur de l’Environnement devient partenaire du Projet Voltaire

L’Institut Supérieur de l’Environnement devient partenaire du Projet Voltaire permettant aux étudiants de 1ère année de passer le certificat Voltaire.

 

Focus sur la formation du BTS GPN et ses débouchés selon l'ISE

Les formations en Environnement se développent de plus en plus compte tenu de la demande grandissante des entreprises de ces types de profils. L'ISE fait un focus sur le BTS GPN, la formation et ses débouchés.

 

Haut de Page